«

»

Cours particuliers, trop cher ? Ne recourez pas au « Travail au noir »!

Solution de facilité et très souvent appliquée, le travail au noir est cependant une mauvaise affaire. En effet, le fait de payer directement la personne sans la déclarer vous fera manquer clairement l’aide de l’Etat. Vous pouvez déduire des impôts les frais des cours de soutien scolaire.

Quelles sont les étapes pour éviter de payer des cours particuliers trop cher ?

Il faut vous munir d’un justificatif pour faire valoir vos droits. Ensuite, vous pouvez déduire de votre impôt sur le revenu 50% des sommes engagées pour le recours aux services d’un professeur à domicile. (article 199 sexdecies du Code général des impôts).

Pouvez-vous me donner un exemple ?

Vous payez 1200 euros de frais sur 12 mois pour les cours particuliers ce qui correspond environ à (33 euros l’heure de soutien scolaire). L’Etat prendra donc 1200*0.5 = 600 euros pour sa part ; soit une réduction de 600 euros sur vos impôts. Ainsi vous avez payé uniquement 600 euros pour l’année vos cours ! Soit 16 euros l’heure de cours et cela avec des professeurs de l’éducation national et pédagogue. Pas sûr que cela soit si rentable de payer sans déclarer !

A noter que cet avantage fiscal est indépendant de la réduction d’impôt accordée de droit au titre de l’article 199 quater F du Code général des impôts, dont le montant varie selon le niveau de scolarité de l’enfant (61 euros par enfant fréquentant un collège, 153 euros pour un lycéen et 183 euros par enfant suivant une formation d’enseignement supérieur). Alors pourquoi ne pas tenter un vrai cours de qualité pour votre enfant ?

Je préfère prendre le risque , est ce que je peux être sanctionné ?

Comme vu précédemment, l’avantage de passer par un vrai professeur déclaré est de gagner de l’argent. De plus, si cela se passe mal avec le « professeur » qui fait travail au noir : (violence, injure, etc.) vous ne serez pas protégé devant la loi. Enfin, l’amende pour dissimulation de travail est passible de plus de 30 000 euros selon les cas. Alors pourquoi prendre le risque ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *